Sélectionner une page

PRIORITÉ

BRISER LES BARRIÈRES LINGUISTIQUES

MISE EN CONTEXTE

À Côte-des-Neiges, il y a 97 815 résidentEs. C’est un des quartiers ayant la plus grande proportion de personnes dont la langue maternelle est autre que le français et l’anglais : 44 925 personnes (46%) comparativement à 32% pour l’île de Montréal. Le français est la langue maternelle de 27 255 personnes (28%). La connaissance de la langue française facilite la communication entre l’école et les parents issus de l’immigration. L’importance de l’autonomie langagière par rapport au
français joue un rôle pour l’accès aux emplois.

À Côte-des-Neiges, plusieurs organismes et institutions offrent des cours de français : Le Centre Pauline-Julien, Le Centre multiculturel du Cégep Marie-Victorin, le Celo, SIARI, PROMIS, ALAC, l’Université de Montréal, etc. Ces organismes et institutions offrent une variété de services d’apprentissage du français : différents niveaux, différentes formules, temps plein, temps partiel, etc. Ces services sont essentiellement financés par le Ministère de l’immigration, de la diversité et de l’inclusion et sont donc tributaires des critères d’admissibilité et d’admission. Par contre, il n’existe pas de mécanisme de concertation entre ces acteurs.

L’offre de services en francisation est gratuite, flexible et adaptée aux diverses réalités des individus et des familles.

Augmenter l’accessibilité à l’offre de service en francisation en diversifiant les types d’offres.

Action 1 : Développer un plaidoyer concerté sur l’accessibilité auprès des pouvoirs publics.
Action 2 : Initier des projets pilotes et des activités diversifiées favorisant la francisation.

La communication entre les parents et les écoles est optimale.

Accroître des liens de collaboration école-famille-communauté.

Action 1 : Outiller les parents et favoriser leur implication.
Action 2 : Soutenir l’apprentissage du français des parents.

Action 3 : Appuyer les écoles dans leurs communications avec les parents.

ET MAINTENANT ?

Les 5 priorités font l’objet de projets s’inscrivant dans le Projet Impact collectif (PIC) de Centraide. Les acteurs des chantiers travaillent depuis le mois de mars 2018 activement sur l’élaboration des projets. Vous retrouverez ci-après les actions et résultats de chaque priorité. La nouveauté ? un envoi mensuel des nouvelles de ces projets peut vous être envoyer ! Inscrivez-vous dès maintenant au PSQ mag afin de recevoir tous les détails de ce qu’il se passe pour la priorité « briser les barrières linguistiques » dans le quartier Côte-des-Neiges.

JE M'INSCRISOU JE DÉCOUVRE LES NOUVELLES DU CHANTIER